L’HypnoNaissance ou l’accouchement serein

L’accouchement peut provoquer des appréhensions, notamment pour la première grossesse. Le jour J, la future maman peut vite être débordée par le stress, la panique. C’est pour remplacer ces peurs que Marie Mongan a mis au point une nouvelle façon d’accoucher.
En effet, reprenant les idées de l’obstétricien anglais Grantly Dick-Read, l’américaine Marie Mongan crée en 1989 l’HypnoNaissance. Il s’agit d’une méthode de préparation à l’accouchement qui permet de donner naissance sans stress ni peur.
Un accouchement zen et sans douleur : voici ce qui vous attend grâce à l’HypnoNaissance. Mais en quoi cela consiste-t-il ? Tout le monde peut-il le faire ?

Le rôle des hormones pendant l’accouchement

La peur, le stress ou encore l’anxiété vont déclencher la sécrétion de catécholamines (des hormones telle que l’adrénaline par exemple) dans le corps. Mais ces catécholamines ont pour effet de gêner les effets de deux autres hormones : l’endorphine et l’ocytocine, pourtant nécessaires lors de l’accouchement.

  • L’endorphine est sécrétée par le corps pour lutter contre la douleur, c’est une sorte d’anesthésie naturelle.
  • L’ocytocine, dont le nom veut dire accouchement rapide, joue un rôle déterminant dans l’accouchement et l’allaitement.
    • Lors de la naissance, l’ocytocine accélère le travail en agissant sur les muscles lisses de l’utérus. Elle permet également à l’utérus de se remettre à sa place après la naissance et elle joue un rôle déterminant dans l’éjection du placenta.
    • Pendant l’allaitement, c’est l’ocytocine qui va faciliter l’éjection du lait.

L’HypnoNaissance a donc pour objectif d’éliminer les peurs, tensions et douleurs – donc éviter la sécrétion de catécholamines – afin de favoriser la sécrétion d’endorphine et d’ocytocine.

Comment accoucher par HypnoNaissance ?

Cette méthode revient aux sources de la vie : le corps de la femme est préparé à la naissance. Cette douleur de l’accouchement peut s’apprivoiser par des techniques afin d’accompagner le corps à donner la vie dans un état de sérénité et de calme.
En effet, l’HypnoNaissance, débarrassant la future maman des peurs et des tensions, permet de vivre un accouchement sans souffrance.

Pour cela, il est conseillé de commencer dès le 4ème mois de grossesse. Des séances régulières de deux heures sont proposées aux futurs parents, ainsi que des exercices à faire à la maison. Le but est d’acquérir des réflex afin que la future maman puisse se mettre dans une bulle de bien être le jour de l’accouchement. Aidée par le futur papa, elle pourra se concentrer sur le travail de son corps, se connecter avec son bébé pour que la naissance se déroule le plus naturellement possible.

Plus concrètement, l’HypnoNaissance se base sur des techniques de respirations, de visualisations, d’affirmations positives et d’auto-hypnose – la Maman restant pleinement consciente pendant l’accouchement.

Le rôle du papa dans l’HypnoNaissance

Il est déterminant. En effet, l’HypnoNaissance se pratique à deux. La future maman et le futur papa assistent tous les deux aux séances de préparation. De retour à la maison, le futur papa aidera sa compagne à faire les exercices. Par des massages, des phrases, une certaine musique, il l’aidera à se plonger dans un état de bien-être. Des pensées positives, des mots positifs, une ambiance douce, une lumière apaisante, une absence totale de stress.

Le jour de la naissance, le futur papa sera là aussi pour remettre en place tous les exercices répétés. Il fera en sorte d’éviter tout stress à sa compagne. Il répètera les caresses et redira les mots qui l’apaisent. Il se chargera de la luminosité dans la salle d’accouchement, mettra une musique si nécessaire. Après l’avoir accompagné pendant la grossesse, le jour de l’accouchement, le papa protège la maman de tout stress et l’aide à se concentrer sur son corps, sur son bébé.

 

De plus en plus d’hôpitaux proposent cette méthode lors des accouchements. Des célébrités ont également permis de mettre en lumière cette pratique douce et naturelle.
Remplacer les peurs et appréhensions liées à l’accouchement, préparer au sein du couple l’accouchement, apprendre à respirer, avoir des pensées positives et des visualisations, accompagner les contractions – qui sont appelées vagues en HypnoNaissance – tout ceci dans le but d’accompagner la naissance et non lutter contre elle.

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser :

-photos souvenirs de grossesse

-mon calendrier de grossesse

-la vitamine B9, votre meilleure alliée grossesse

-des tee shirt de grossesse originaux

Calendrier de grossesse

Un calendrier de grossesse gratuit

Prénoms

Découvrez des idées de prénoms filles et garçons

Annonces grossesse

Annonce grossesse vidéo personnalisée

Carnet des premières fois

Des photos et des anecdotes de toutes les premières fois de Bébé

Boutique

Découvrez la boutique Babynote avec les carnets et objets

Publié dans Grossesse.