Comment se passe l’allaitement au travail ?

Depuis que vous avez appris que vous étiez enceinte, de nombreux chamboulements sont apparus dans votre corps, dans votre vie et dans celle du futur papa. Vous préparez l’arrivée de bébé en prenant soin de sa future chambre, en cherchant le prénom idéal, en choisissant un mode de garde qui vous convienne, etc. Vous avez aussi décidé d’allaiter votre bébé et souhaitez continuer l’allaitement lors de votre retour au travail. Mais cela est-il possible ? On vous explique tout en détail.

La réduction du temps de travail pour l’allaitement

En effet, une jeune maman peut bénéficier d’une réduction de temps de travail pendant la première année de son bébé. Il s'agit d'une heure déduite chaque jour de son temps de travail qui lui servira pour allaiter son enfant ou éventuellement pour tirer son lait.
Concrètement, la mère a droit à une heure, soit 30 minutes le matin et 30 minutes le soir pour allaiter son enfant.
Il lui suffira de se mettre d’accord avec son patron sur le moment de l’allaitement. Sinon, les 30 minutes seront prises au milieu de la matinée et au milieu de l’après-midi.
La jeune maman pourra se rapprocher de la convention collective de sa société afin de vérifier si cette heure lui sera rémunérée ou non ; la plupart du temps, cette heure n’étant pas rémunérée.

L’allaitement possible sur le lieu de travail

La société peut également mettre à disposition de ses salariées une salle dédiée à l’allaitement. Il s’agit d’une salle qui doit comporter un minimum d’équipements et donc la charge d’entretien revient à l’employeur.
Si la société propose une telle salle aux jeunes mamans, la réduction du temps de travail pour l’allaitement passe alors de 1 heure à 20 minutes.
Il faut savoir que pour les sociétés de plus de 100 salariés, elles peuvent être mises en demeure d’installer de tels locaux dédiés à l’allaitement.

Les articles de loi

Retrouvez ci-dessous les articles de loi relatifs à ce sujet :

  • Article L1225-30
    Pendant une année à compter du jour de la naissance, la salariée allaitant son enfant dispose à cet effet d'une heure par jour durant les heures de travail.
  • Article R1225-5
    L'heure prévue à l'article L. 1225-30 dont dispose la salariée pour allaiter son enfant est répartie en deux périodes de trente minutes, l'une pendant le travail du matin, l'autre pendant l'après-midi.
    La période où le travail est arrêté pour l'allaitement est déterminée par accord entre la salariée et l'employeur.
    A défaut d'accord, cette période est placée au milieu de chaque demi-journée de travail.
  • Article R1225-6La période de trente minutes est réduite à vingt minutes lorsque l'employeur met à la disposition des salariées, à l'intérieur ou à proximité des locaux affectés au travail, un local dédié à l'allaitement.

Des dispositions sont donc prévues pour permettre à la jeune maman de poursuivre l’allaitement de son enfant une fois qu’elle a repris le travail. S’informer pendant la grossesse, informer l’employeur permet de profiter sereinement des premiers jours de Bébé, en évitant au maximum les contraintes.

Voici d'autres articles qui pourraient vous intéresser :
-les bienfaits de l'allaitement
-congé de naissance et de paternité

Carnet des premiers jours

le carnet de suivi bébé à découvrir dans la boutique

Prénoms

Découvrez des idées de prénoms filles et garçons

Carnet de liaison

Une carnet de liaison pour le suivi de bébé à la crèche ou chez la nounou

Calendrier de grossesse

Un calendrier de grossesse gratuit

Boutique

Découvrez la boutique Babynote avec les carnets et objets

Publié dans Grossesse, Santé.